Enquête sur la disponibilité et la qualité de service de la téléphonie et de l’Internet mobile sur les lieux de vie.

 

A l’heure ou un nouveau plan d’actions se met en place sous l’impulsion du gouvernement pour améliorer la couverture des réseaux mobile sur le territoire, l’AFUTT a voulu savoir  quelle était la situation en la matière telle que vécue par les utilisateurs sur leurs zones de vie, à savoir leur domicile, leur lieu de travail, et complété par leurs principaux déplacements.

Avec l’évolution des usages en particulier de l’internet mobile (nous sommes rendus à une consommation moyenne de 3,7 Go de data par mois par abonné et la croissance est de 100% en un an), l’attente des utilisateurs se cale sur les promesses marketing les plus avantageuses. Elles peuvent être incomprises ou se révéler optimistes.

Cette enquête est le reflet des nombreux témoignages que nous recevons sur les zones encore non couvertes, les pannes de réseaux, la contestation des cartes de couverture, le constat de la baisse de qualité du service à certains endroits, les problèmes de couverture dans les bâtiments, la disparité des performances selon les opérateurs, (problèmes dits des zones grises), etc.

Nous savons que la mobilisation de la société civile peut porter ses fruits, et son rôle comme aiguillon de la régulation du secteur est désormais reconnu par le régulateur lui-même. Nous versons donc cette enquête au dossier sur l’aménagement numérique du territoire. L’accord passé récemment avec les opérateurs mobile est plus que bienvenu, mais nous appelons à la vigilance car il comporte quelques faiblesses, en particulier le rythme évoqué de 600 nouveaux sites par an nous semble trop faible et pas à la hauteur des enjeux : il faudra 8 ans pour que les 5000 nouveaux sites promis par opérateurs soient réalisés. Il faudra donc encore beaucoup de patience avant d’espérer une couverture généralisée du territoire.

Par ailleurs nous avons voulu savoir quels usages faisaient les utilisateurs des réseaux WIFI, qui constituent des compléments de couverture intéressants aux réseaux GSM en particulier dans les bâtiments. Déjà largement utilisés pour accéder à internet, les réseaux WIFI vont désormais pouvoir également faire passer les appels téléphoniques des smartphones sans ajout d’applications spécifiques grâce à la technologie « voice over WIFI » (VoWIFI). Néanmoins les possibilités de mise en œuvre de cette solution restent encore assez limitées.

Cette enquête a vocation à être renouvelée tous les ans afin de mesurer les évolutions en matière de réception mobile sur le territoire et ainsi s’assurer de l’efficacité du plan gouvernemental et son respect par les opérateurs.

Découvez notre infographie / découvrez le détail des résultats / découvrez la synthèse
Contact presse :  Laure PAMART, laure@votre-communication.fr, 06 85 92 07 07

infographie

 

 


Mentions légales | Plan du site | Webmaster