Association française des utilisateurs de télécommunications

l’AFUTT alerte sur l’impact écologique de nos box

Aujourd’hui, l’écologie fait vendre et les opérateurs souhaitent se montrer vertueux. Il est indéniable que des efforts sont réalisés, mais de nombreux progrès restent à faire, ce que montre cette étude réalisée avec Conjonction Numérique, cabinet spécialisé dans la conception éco-responsable des réseaux.

Par exemple les « rapports d’enregistrement universels » montrent de sérieuses lacunes quant aux dépenses énergétiques : chiffres souvent incomplets minimisant les véritables impacts écologiques.

Désormais, les consommateurs attendent de leurs opérateurs des informations claires sur les stratégies mises en place pour réduire l’empreinte environnementale du numérique. Parmi les informations attendues, celles relatives aux box et décodeurs : « Combien consommeront les box et décodeurs qui seront disposés chez moi ? ». Cette information devrait être fournie aux futurs clients au moment de la souscription.

Nous estimons qu’annuellement en France, nos box et décodeurs dépensent 4,3 TWh d’électricité soit 1% de la consommation nationale. Pire, en périodes d’inactivités, elles utilisent inutilement 1,4 TWh chaque année, soit l’équivalent de la production d’un champ de soixante-dix éoliennes en mer. Il est urgent de réduire les consommations nominales de ces équipements et que des systèmes de veille profonde soient implémentés pour arrêter ce gâchis.

Retrouvez l'intégralité de cette étude dans le document à télécharger ci-dessous.